🇫🇷 L'IA au service des collectivités locales

Vidéo de démonstration de la classification d'une collectivité

En France, les collectivités se différencient selon plusieurs caractéristiques telles que les budgets qu'elles utilisent au cours d'une année, les investissements qu'elles opèrent et enfin les dettes qu'elles contractent. Le but étant d'apporter une aide aux collectivités locales en développant un modèle capable d'apporter une aide à la prise de décision en leur permettant de s'identifier à un profil budgétaire spécifique d'une part et de pouvoir se comparer aux autres collectivités, du même profil ou non, afin d'orienter leurs prises de décision selon les besoins identifiés de ce type de profils ou selon qu'ils veuillent aller dans un autre type de profil. Ainsi nous avons dans un premier temps réalisé une classification des collectivités françaises selon plusieurs critères comptables puis, dans un deuxième temps, prédis l'appartenance d'une collectivité à une des classes identifiées selon ses comptes de gestions comptables.

Nous avons, selon notre analyse qui se base sur les comptes de gestions compris entre 2012 et 2017, cinq types de profils de communes. Notre analyse se base sur des techniques d'analyses de données : la classification et la prediction.

Ainsi nous avons projeté nos collectivités, grace à l'ACP, sur nos deux premières composantes qui sont des combinaisons linéaires des 13 agrégats comptables, expliquant plus de 70% de la variance cumulée. Chaque couleur correspond à une classe différente.

Moyennes des 13 agrégats par classe

  • Classe 1 : Faibles Budgets
    La classe 1 se caractérise par les communes ayant les plus faibles volumes budgétaires, les dépenses et recettes de fonctionnement par habitant sont près de deux fois moins élevées que celle de classe 2. Les dépenses et recettes d'investissement y sont les plus faibles. En conséquence leur endettement est moins lourd que la moyenne. Elle regroupe environ 50 % des observations observées durant les six années.
  • Classe 2 : Budgets ElevĂ©s
    La classe 2 se caractérise par des volumes budgétaires par habitant les plus élevés : recettes et dépenses de fonctionnement par habitant y sont plus élevées qu'ailleurs. L'épargne brute et investissement par habitant y sont de même les plus élevés.
  • Classe 3 : Forte Aide De L'Etat
    La classe 3 regroupe les collectivités qui reçoivent une importante aide de l'Etat par personne (291 euros par habitant contre 259 euros en moyenne), ces collectivités épargnent beaucoup, ce qui leur permet de financer leurs investissements sans emprunt. Ce qui peut expliquer qu'ils aient une telle capacité de financement (227 euros par habitant comparé à 115 euros en moyenne) est qu'ils n'ont que très peu de dettes.
  • Classe 4 : Investisseurs
    La classe 4 regroupe les collectivités qui investissent le " mieux " dans la mesure où la différence entre les dépenses et recettes d'investissement est de 94 euros/habitant alors qu'elle est en moyenne de 173 euros/habitant, ils ont donc une plus grande propension à investirmais leurs épargnes brutes et recettes d'investissement ne suffisent pas à combler leurs dépenses, ils doivent donc emprunter, ce qui génère une grande dette.
  • Classe 5 : En DifficultĂ©s
    La classe 5 sont des collectivités en difficultés financières, leurs dépenses de fonctionnement par habitant sont supérieures à leurs recettes de fonctionnement, elles ont donc une épargne brute négative. De plus elles ont un besoin de financement élevé (- 145 euros/habitant alors qu'en moyenne ce besoin est de 115 euros/habitant) mais leurs volumes budgétaires par habitant est proche de la moyenne.

 

 

Ce travail à été réalisé par Imad Al moslli
Contact :
Christophe Bortolaso
Denis Bouilleux

Plus ...

Retour haut de page