Algorithmes de planification bioinspirés Colonie de fourmis pour la planification des soins à domicile

Aujourd'hui, le vieillissement de la population et l'allongement de l'espérance de vie entraînent une augmentation du nombre de personnes en perte d'autonomie et de fragilité. Face au manque de places disponibles dans les institutions spécialisées, une alternative est le maintien à domicile (HAD). Les structures de soins à domicile permettent de réduire le surcoût hospitalier et offrent un meilleur environnement aux patients. Dans notre projet, nous ciblons des structures françaises telles que : HAD (Hospitalisation à domicile), SSIAD (Services de soins infirmiers à domicile), SPASAD (Services polyvalents d'aide et de soins à domicile), et SAAD (Aide à domicile non médicalisée). La gestion de ces structures et plus particulièrement la planification des intervenants est généralement compliquée et souvent manuelle. La production d'un planning est donc souvent réalisée de manière ad-hoc et c'est un véritable défi organisationnel que de faire face à des aléas tels que l'intégration de nouveaux patients ou le manque de personnel.

Technologie

Pour répondre à ce besoin, nous explorons la création d'un outil de génération de planning qui puisse prendre en compte un maximum de contraintes et de critères liés à la structure d'accueil. Nous avons implémenté un algorithme basé sur les colonies de fourmis pour résoudre le problème de la planification et de l'optimisation des tournées des intervenants. Ces algorithmes d'intelligence artificielle travaillent avec des intelligences non développées (c'est-à-dire des fourmis) pour faire émerger une intelligence collective très développée qui permettra de résoudre des problèmes très complexes. Ces outils sont en cours de développement par la cellule R&D de Berger-Levrault et nous espérons bientôt pouvoir les mettre en situation d'expérimentation avec des acteurs de terrain.

Plus ...

Retour haut de page