Stéphanie Rey Défense de la thèse de doctorat

Partager par e-mail

Le lundi 8 juin 2020 à 9h00
Visio-Conférence

(un lien pour assister à la visio-conférence sera bientôt fourni)

Stéphanie REY

Soutiendra une thèse pour le :

Doctorat en mathématiques et en informatique
Spécialité : Informatique

Sur le sujet suivant :

Apporter des interactions tangibles pour créer, choisir et suivre des parcours de visite personnalisés dans les musées

Sous la direction de : Nadine COUTURE
et la supervision de : Anke BROCK

Jury

M. Christophe KOLSKIProfesseur Univ. Polytechnique Hauts-de-FranceRapporteur
Mme Wendy MACKAYDirecteur de recherche Inria, Paris-SaclayRapportrice
Mme Nadine COUTUREProfesseur ESTIA Institut de TechnologieDirectrice de thèse
Mme Anke BROCKEnseignant-Chercheur ENACEncadrant de thèse
M. Pascal GUITTONProfesseur Univ. BordeauxExaminateur
Mme Valérie MAQUILChercheur Luxembourg Institute of Science and TechnologyExaminatrice
Mme Florence ANDREACOLAMaître de Conférences Université Grenoble AlpesExaminatrice
M. Christophe BORTOLASOResponsable de la Recherche Appliquée, Berger-LevraultInvité

Résumé en anglais

Apporter des interactions tangibles pour créer, choisir et suivre des parcours de visite personnalisés dans les musées

Les musées envisagent la tendance à la personnalisation pour s'adapter à la diversité des visiteurs et de leurs pratiques de visite. Afin d'accompagner la diffusion des visites personnalisées, nous nous interrogeons sur l'apport des interactions tangibles, non seulement pour les visiteurs mais aussi pour les professionnels des musées. Comment aider les médiateurs culturels à concevoir des visites personnalisées qui reflètent la diversité des profils des visiteurs ? Comment aider les visiteurs à choisir et à suivre la visite qui correspond à leurs souhaits et à leurs besoins ? Nous avons appliqué un processus de conception centré sur l'utilisateur avec les musées partenaires pour concevoir, mettre en œuvre et évaluer des outils tangibles pour répondre à ces questions. L'analyse des besoins des utilisateurs (médiateurs culturels et visiteurs) nous a permis de définir six caractéristiques principales à considérer pour la personnalisation des visites et d'identifier le concept de personnalisation multicritères. Pour les médiateurs culturels, nous proposons un concept d'interface combinant le choix des caractéristiques des visiteurs pour constituer un profil et le suivi dynamique de l'avancement de la création des visites personnalisées pour chaque combinaison. Nous avons instancié ce concept en utilisant deux modalités d'interaction, tangible et tactile, que nous avons comparées à travers une étude expérimentale avec des médiateurs de musées. Pour les visiteurs, nous avons conçu de manière itérative des prototypes pour les aider à choisir des visites personnalisées et nous avons mené une étude pilote dans un musée partenaire. Les prototypes conçus au cours de cette thèse mettent en œuvre la jeton+contrainte paradigme de l'interaction. Nous proposons une revue systématique de la littérature référençant les jeton+contrainte paradigme d'interaction, ainsi qu'une grille heuristique de 24 propriétés réparties en cinq catégories qui reprennent, synthétisent et illustrent les concepts de l'article fondateur. Nous avons appliqué cette heuristique aux prototypes conçus au cours de la thèse.

Résumé français

Apports des Interactions Tangibles pour la Création, le Choix et le Suivi de Parcours de Visite Personnalisés dans les Musées.


La personnalisation est une tendance envisagée par les musées pour faire face à la diversité des visiteurs et de leurs pratiques de visite. Afin de favoriser la mise en œuvre de visites personnalisées, nous questionnons l'apport des interactions tangibles, non seulement pour les visiteurs, mais également pour les professionnels du musée. Comment aider les médiateurs culturels à concevoir des parcours personnalisés prenant en compte la diversité des profils de visiteurs ? Comment aider les visiteurs à choisir et suivre le parcours qui correspond à leurs envies et besoins ? Nous avons appliqué un processus de conception centrée utilisateurs avec des musées partenaires afin de concevoir, implémenter et évaluer des outils tangibles permettant de répondre à ces questions. L'analyse des besoins des utilisateurs (médiateurs culturels et visiteurs) nous a permis de définir six caractéristiques principales à prendre en compte pour la personnalisation des visites ainsi que de faire émerger le concept de personnalisation multicritères. Nous proposons un concept d'interface permettant d'associer le choix des caractéristiques visiteur constituant un profil et le suivi dynamique de l'avancement de la création des parcours personnalisés pour chaque combinaison pour les médiateurs. Ce concept a été instancié selon deux modalités d'interaction tangible et tactile, que nous avons comparées à travers une étude expérimentale auprès de médiateurs de musée. Nous décrivons également la conception itérative de prototypes d'aide au choix de parcours personnalisés pour les visiteurs, ainsi que l'étude pilote menée dans un musée partenaire. Les prototypes conçus pendant cette thèse mettent en œuvre le paradigme d'interaction jeton+contrainte. Nous proposons une analyse systématique de la littérature référençant le paradigme d'interaction token+contrainteainsi qu'une grille heuristique de 24 propriétés réparties en cinq catégories reprenant, synthétisant et illustrant les concepts de l'article séminal, que nous appliquons aux prototypes conçus durant la thèse.

Plus ...

Retour haut de page